Selon vous, quel serait le profil du bon négociateur en 2050 ?

C’est dans bien longtemps, 2050… Précisément parce que la technologie continuera de gagner du terrain, mais que la négociation restera ce qu’elle est profondément – une interaction entre des personnes – le meilleur négociateur sera celui qui prendra le temps d’écouter et saura s’exprimer. En 2008, lors d’un colloque à Cerisy, Christophe Dupont s’interrogeait : « le monde a-t-il besoin de négociateurs redoutables, ou de négociateurs clairvoyants, créatifs et inspirés ? ». Il nous invitait à penser et diffuser ce modèle de négociateur soucieux de ses responsabilités face à la société dans laquelle il s’insère, attentif à la légitimité et, partant, à la qualité des accords auquel il parvient.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à visiter le site www.actizi.fr ou contacter directement un consultant / formateur de chez Actizi à NANTES au 02 53 55 05 93